GUY_7515 3096.JPG

TAKEDABUDO ECOLE
STYLE NAKAMURA
AIKIJUTSU - IAÏDO - JODO - JUKENPO - KENDO

Faites la différence

takedabudo souhaite diffuser un message d'espoir et de compassion. Nous pensons qu'une seule action peut faire la différence ici, et que l'ensemble de ces actions peuvent avoir des effets dans le monde. À travers des actions de plaidoyer et de diffusion, notre équipe travaille chaque jour sans relâche pour contribuer au bien de tous.

 
Valmy DEBOT OKUDEN SHIHAN

Merci de vous inscrire pour recevoir nos communications

Contactez takedabudo pour en savoir plus sur notre travail et sur les possibilités de pratiquer les arts du samouraï. Aikido, Iaido, Jodo, Jukenpo, Kendo

arrow&v
arrow&v

Merci pour votre envoi !

 

Un aperçu de takedabudo

AIKIJUTSU - IAÏDO - JODO - JUKENPO - KENDO

Chez takedabudo, nous sommes portés par un but ultime : celui de contribuer à un monde meilleur pour tous.  Nous nous dépassons pour permettre la construction de relations fructueuses et avoir un réel impact dans tout ce que nous entreprenons.

Le Takeda Budo de la Takeda Ryu Nakamura Ha Japon est une école traditionnelle japonaise qui fait partie de la FFK depuis 2009.

C’est l’une des plus anciennes écoles de samouraïs dont l’enseignement traditionnel a été préservé. Elle est représentée au Japon par Nakamura SOKE, au travers son organisation le NSR (Nippon Sobudo Rengokaï).

Elle enseigne :

une forme d’Aiki Jutsu dont la finalité est le Jukenpo, un style de karaté de pieds, poings et projections,
l’art du sabre: l’Iaido et Shuriken Jutsu ainsi qu’un Kendo traditionnel sans armure,
l’art du bâton: le Jodo, ainsi que le Sughi Jutsu, l’art du bâton court.
Le Takeda Budo dispose d’une commission et d’un programme de passage de grades depuis 2010.

Logo Takeda couleur HD-Transp.png
 

Formulaire d'abonnement

Restez à jour

Merci pour votre envoi !

 

DISCIPLINES

AIKIJUTSU - IAÏDO - JODO - JUKENPO - KENDO

GUY_3267.JPG

AIKIJUTSU

L'AIKIDO est l'art de rassembler et d'unir ses forces. De nos jours, cet art martial pratiqué à mains nues est souvent pratiqué comme un art de self défense s'appuyant sur une stratégie spécifique. A l'aide de projection et de clés, un maître est en mesure de se défendre contre n'importe quelle attaque, parvenant même à prendre le contrôle total de son adversaire. A l'origine, l'art de l'AIKI (AIKI NO JUTSU) représentait les bases stratégiques et spirituelles des arts martiaux de la TAKEDA RYU. Plus tard, un art martial à mains nues fut développé spécifiquement. Il fut tout d'abord appelé AIKI (NO) JUTSU puis AIKIDO de nos jours. Il existe de nos jours de nombreuses écoles et organisations d'AIKIDO au Japon et dans le monde mais l'AIKIDO de la TAKEDA RYU est le fondement de tous les styles AIKIDO et AIKIJUTSU.

GUY_3283.JPG

IAIDO

Faire face au danger avec un esprit calme et en alerte.
Tout au long de l'histoire, les Samouraïs TAKEDA étaient de redoutables adversaires. Leurs techniques de combat au sabre sont caractérisées par une façon de dégainer et de couper à la vitesse de la lumière ainsi que par une stratégie de combat.
Le IAIDO est une partie de l'art du sabre de l'école TAKEDA. A l'origine il s'appelait BATTOJUTSU (l'art de dégainer), puis IAIJUTSU et aujourd'hui IAIDO.
Dégainer rapidement et couper avec précision sont la base de cet art. Le BATTO SHIAI qui constitue l'un des exercices, est l'une des caractéristiques spectaculaires de l'école TAKEDA dans la pratique du BUDO. Il est le garant du niveau technique le plus élevé qui distingue les maitres de l'art du sabre de l'école TAKEDA. Lors de cet exercice, les adversaires sont face à face à une distance suffisante pour que leurs sabres ne soient pas en contact. Les arbitres apprécient alors la coupe la plus rapide et la plus précise. Ce n'est donc qu'une distance de quelques pas lors d'une compétition qui décide de la victoire ou de la défaite selon le score, tout comme la vie ou la mort déterminait la victoire à l'époque.


BATTO GIRI
Les exercices de coupe effectués a l'école TAKEDA à l'aide d'un vrai sabre tranchant sont appelés BATTO GIRI. Des bottes de paille de forme cylindrique sont tressées et trempées dans l'eau afin de leur donner la même consistance qu'une nuque, un bras ou une jambe. La réalisation de cet exercice de coupe réelle est indispensable.

Xavier+Dojo+de+la+rivière+(618+von+2889).jpg

JODO

L'art du combat au bâton de l’école TAKEDA est unique en ce sens qu'il allie les stratégies et techniques à mains nues avec celles du combat avec armes. Le bâton est une arme de défense en tous genres surprenant l'assaillant, utilisée soit en coups de ripostes rapides soit en situation de self défense.
Le JODO est l'art du combat au bâton de l'école TAKEDA. L'origine de l'utilisation du bâton en tant qu'arme est très ancienne. Les armes des samouraïs comme le YARI (javelot), le NAGINATA (hallebarde) ainsi que le KATANA (sabre) en sont des dérivés. L'enseignement du JODO pratiqué à l'école TAKEDA est très varié et efficace. Cet art comprend des clés, des techniques d'immobilisation, des projections tout comme le combat au bâton dans lequel la plupart des frappes, coups et techniques de blocage entrent en action.


SHUGIJUTSU (Tanbojutsu)


C'est un art martial qui utilise des bâtons courts et qui fait partie intégrante du JODO. Les techniques étaient utilisées par des fermiers dans la province de KAI (aujourd'hui YAMANASHI), la terre des TAKEDA, où ils devaient faire face à des voleurs et à des bandits. Ils ramassaient n'importe quel bâton a portée de mains et se défendaient avec. Cet art comprend des clés très efficaces pour envoyer l'adversaire au sol, des frappes ainsi que des immobilisations.

Xavier+Dojo+de+la+rivière+(978+von+2889).jpg

JUKENPO

Souplesse, rapidité et contrôle total du corps sont les caractéristiques de cet art martial époustouflant qui se passe de l'utilisation d’armes mais sans

être désarmés pour autant : cet art implique I' utilisation des bras et des jambes comme de vraies armes.
Le JUKENPO est une des disciplines à mains nues de l'école TAKEDA qui allie l’ancien TAKEDA RYU JUJITSU (comprenant par exemple des clés et des projections) avec des éléments du KEMPO traditionnel chinois (combat aux poings), lequel comprend également des techniques de poings et de pieds. A l'origine, il revêtait la forme de KUMIUCHI à cheval. Plus tard, lorsque l'équitation disparut, le JUKENPO se développa et devint un art martial au sol. C'est SOKE NAKAMURA qui a crée le TAKEDA RYU JUKENPO actuel.

GUY_3297.JPG

KENDO

Faire le bon choix au bon moment en s'appuyant sur la patience, la stratégie ainsi que sur le courage et la détermination: c'est l'enseignement du KENDO dispensé à l'école TAKEDA. Entraîner son esprit, s'endurcir feront de vous quelqu'un de résolu et d'endurant qui réussira dans la vie.
Le KENDO de l'école TAKEDA est également appelé SOBUKENDO car il comprend de nombreuses formes différentes de combat allant bien au-delà du KENDO moderne :

Exercices de combats stratégiques comprenant le KORYU (ancien) et le KENJUTSU (TACHI KENDO).
Le KENDO est une forme d'escrime faisant partie de l'art du maniement du sabre. Lors d'exercices à l’école TAKEDA, on utilise des sabres en bois (BOKUTO). A un niveau plus élevé et contrairement au KENDO, le KENDO de l’école TAKEDA n'utilise pas de protections lors des combats. Les pratiquants sont alors obligés d'être très vigilants afin de ne pas créer d'ouvertures. La seule concession face à la sécurité est le FUKURO SHINAJ, un bâton de bambou recouvert de tissu, et le savoir fa ire de bons combattants. Seuls les enfants et les pratiquants de niveaux débutants sont autorisés à utiliser des protections.